Un vendredi soir de juillet, dans la chaleur de l’été, nous sonnons à la porte d’une institution lyonnaise : le Diamant.  

Nous ne sommes jamais venus mais nous avons entendu beaucoup de choses sur ce club…

Une chose est sûre : il ne laisse personne indifférent. Pour certains, c’est le club à fuir. Pour d’autres, c’est le meilleur club de Lyon de ces 10 dernières années.

Mais comme tu le sais, écouter c’est bien, se faire sa propre opinion, c’est mieux ! Tous les clubs ont leurs adeptes et leurs « haters » après tout.

C’est vrai que le Diamant est atypique dans le milieu libertin lyonnais. 

Déjà, par son adresse « Rue des Macchabés » à Lyon 5, cela ne s’invente pas, j’ai envie de dire. 😁  

Ensuite, son slogan annonce la couleur : « Le petit club où l’on baise encore ». Nous voilà prévenus ! 

Enfin, son public et ses thèmes se démarquent des autres établissements. Les hommes bi, les trans/trav y sont largement acceptés. C’est déjà une originalité en soi dans le milieu libertin « hétéro-normé » ! C’est aussi ce qui explique que certains fuient le lieu…tant pis pour eux ! 

Et pour notre première sortie au Diamant ? Une soirée LGBT ! On est comme ça nous : on se jette dans le bain ! Direct, sans préjugés ! 😊 

 

L’accueil 

Nous sommes accueillis par un homme très souriant qui nous met tout de suite en confiance : C.

Son sourire et sa détente sont communicatifs et nous nous sentons déjà à l’aise. 

Mais ce que nous avons tout de suite aimé c’est sa franchise : il est étonné de voir un couple de petits jeunots débarquer un vendredi soir pour une soirée LGBT. Il nous demande si nous connaissons le thème de la soirée. Il préfère prévenir plutôt que de faire payer et que nous soyons déçus. 

C’est ce qui nous a le plus séduit. On parle souvent des lieux, du nombre de personnes présentes, de la musique, etc, mais on oublie L’ACCUEIL.  

Pourtant, bien accueillir sa clientèle est PRIMORDIAL. Clairement, ce n’est pas tout le monde qui sait le faire… 

Combien de fois avons-nous été accueillis sans un sourire ? Combien de fois nous a-t-on tout de suite demandé de payer sans nous expliquer le thème de la soirée ? Il y a même des endroits où, si tu ne montres pas ta carte d’identité, tu ne rentres pas (et cela peu importe ton âge d’ailleurs). Vive la discrétion !   

Au Diamant c’est la franchise qui prime et c’est tant mieux ! 

L’accueil était parfait ce qui annonce une bonne soirée ! 😊 

 

La visite 

Le Diamant est effectivement le « plus petit club » de Lyon : 75m² mais il y a tout ce qu’il faut ! 

Qui a dit que la taille comptait ? 😄

Il y a un vestibule d’entrée, un vestiaire, une piste de danse avec des canapés et des barres de danse, un bar, deux toilettes, un lavabo, une douche et des coins câlins. 

Les coins câlins se composent de deux lits doubles dont un derrière des barreaux, un lit double derrière une paroi de glory hole. Il y a aussi une pièce fermée mais où les voyeurs peuvent passer la tête pour se rincer l’œil 😉. C’est d’ailleurs une spécificité des clubs libertins « à l’ancienne », il n’y a pas de coins fermés où il est possible de totalement s’isoler. Te voilà prévenu ! 

Une croix de Saint André, avec des menottes et une chaise de punition viennent compléter le coin câlin. 

Bien sûr, les lingettes, les préservatifs, les poubelles et le lubrifiant sont en libre accès comme tout club sérieux qui se respecte !

Il est même possible d’emprunter des cravaches et godes ceintures pour s’amuser… 😊  

Au niveau de la décoration ? Baroque avec des tapisseries violettes et noires. Des tableaux et des chandeliers sont là pour créer une ambiance baroque, bdsm chic. 

Un écran de Télé sur lequel sont diffusés des films en rapport avec le thème de la soirée vient compléter le décor. 

 

L’ambiance et la clientèle 

Lors de notre première soirée, une chose nous a immédiatement marquée : TOUT LE MONDE SE PARLE et il n’y a AUCUN jugement

Dans certains clubs, on ne compte plus les moments où tous les gens se regardent sans se parler, et où on entend des chuchotements sur la taille, l’âge, le poids ou la tenue d’untel ou d’untel. 

Et bien au Diamant nada ! La liberté et la tolérance à l’état pur. Tu peux venir en homme ou en femme, danser, être petit, enrobé ou timide peu importe ! Ne t’inquiète pas tout le monde sera bienveillant avec toi. N’hésite donc pas à aborder les gens. 😉 

ATTENTION quand même : tolérance oui, mais les efforts ce n’est pas réservé qu’aux femmes ! Messieurs, tenue correcte exigée et c’est normal ! Survêtement, baskets, T-shirt n’y sont pas autorisés ! Donc dans le doute, mets une jupe. 😄

Lors de notre première soirée, on a discuté, rigolé, dansé et surtout fait de belles rencontres. 

Nous avons bien sympathisé avec un homme seul, une femme seule, un couple et deux travestis. 

 

Et l’ambiance ? Elle y est coquine et chaude…on peut dire que le Diamant ne trahit pas son slogan « Le petit club où l’on baise encore » ! 

C’est vrai qu’il y a toujours autant d’ambiance sur la piste que dans les coins câlins. 

Mention spéciale à C. qui sait adapter la musique à la clientèle. Et on peut te dire que ce n’est pas une chose facile ! 

Nous, qui sommes assez difficiles au niveau musique, c’est la deuxième chose qui nous a marqué : on a apprécié le son et cette capacité d’adaptation. Bravo ! 

 

Et les boissons dans tout ça ? Il y a des sodas, des sirops, du champagne, des bières et des cocktails maison à tester ! 

Pour la petite histoire, les cocktails portent le nom des serveurs/serveuses qui travaillent (ou ont travaillé) au Diamant. Tout une histoire donc… 😉  

 

Les soirées à thème 

Le Diamant, c’est aussi des soirées à thème avec des intitulés sans aucune équivoque. C’est sûr, ils annoncent la couleur : 

  • « L’élection de Miss Travesti », 

  • « Soirée LGBT », 

  • « Initiation BDSM », 

  • « T-Girls Night », 

  • « Soirée putes et soumises », 

  • « My wife your Toy » 

  • « Soirée gang bang » tous les jeudis 

  • Bien sûr des soirées « mixtes traditionnelles » y sont organisées et les couples y sont toujours les bienvenus.  

ATTENTION : ce n’est pas parce que les titres sont volontairement « crus » que des gens y sont maltraités. On pense à la soirée « putes et soumises », les femmes y sont respectées et c’est bien elles qui ont le dernier mot. Aucune crainte à avoir donc.

Pour les soirées à thème la disposition est changée, les films projetés à la TV sont adaptés, l’éclairage et la musique sont également différents. Il y a une véritable ambiance qui est créée et c’est important de souligner l’effort.

Pour les soirées trans/trav des défilés Queers sont projetés sur l’écran, la musique est typique du milieu gay (très « girly »). 

Pour les soirées « initiation BDSM » : un carcan et une chaise à punition trônent au milieu de la pièce principale. Une banquette est disponible pour les jeux avec des bougies. La musique est plus sombre mais très sensuelle et la lumière est très feutrée. Avec le bruit des fouets, l’ambiance est parfaite ! 😀

Pour les Gang Bangs, il est possible d’avoir une banquette ronde similaire à un « lit King Size ». On ne t’explique pas pourquoi… 😉 

 

Ok ok…et les défauts ? 

La perfection n’existe pas et donc le « petit club » a quelques défauts. 

Nous en avons noté trois : 

  • C’est compliqué de se garer aux alentours : Mais ça, c’est typique de Lyon 5 et du quartier de Saint Alexandre. Il y a des parkings dans le secteur mais il faut marcher un peu ensuite. Mais rien de catastrophique non plus, rassure-toi. Et puis, tu peux toujours te changer dans les vestiaires pour ne pas marcher en tenue libertine dans la rue ; 

  • Il n’y a pas de fumoir, les fumeurs sont donc dans le vestibule d’entrée. Si tu crains la fumée, lors de ton arrivée et de ton départ cela peut te piquer le nez. Dépêche-toi donc de rentrer et de pousser la porte. C’est à l’intérieur que ça se passe de toute façon. 😉 

  • Le lieu est petit : c’est un demi-défaut. C’est vrai qu’il est impossible de faire des soirées à plus de 50 personnes sans être serré. En soi, je ne pense pas que ça soit un si gros défaut car les meilleures soirées ne sont pas celles où il y a le plus de monde. En fait, c’est juste dommage pour le club qui pourrait accueillir bien plus s’il était plus grand.  

 

En résumé 

Notre première soirée au Diamant a été un véritable succès. Nous avons apprécié le lieu, l’équipe (certains lecteurs ne parlent pas anglais), les boissons, la musique, la clientèle et l’ambiance. 

Nous sommes devenus des habitués et le Diamant est devenu notre « club préféré »

Bien sûr, c’est NOTRE AVIS et ce n’est donc PAS objectif par nature ! On a tous des attentes et des goûts différents. 

Cela ne veut pas dire que nous n’apprécions pas les autres clubs, hein ! On voit déjà les mauvaises langues venir ! Coucou ! 😜

D’ailleurs, on t’invite à lire notre comparatif sur les clubs lyonnais si tu ne sais pas où sortir ! Et ça c’est cadeau ! 

Mais c’est vrai qu’au Diamant, l’ambiance qui y règne, l’ouverture d’esprit, la bienveillance, la musique, l’honnêteté de l’équipe et les moments chauds ont fini par totalement nous séduire. 😊 

Alors OUI ce club ne sera PAS DU GOÛT DE TOUS. Mais par essence, les bonnes choses ne laissent personne indifférent. N’est-ce pas ? 

Le lieu est certes petit, mais les soirées y sont délurées et la clientèle est la plus tolérante que l’on connaisse !

Au Diamant, pas de jugement ! Que du plaisir, du fun et des rencontres. 

Ce n’est pas pour rien que c’est le club le plus « vieux » en exercice sur Lyon : D. l’a ouvert en 2006. 14 ans et toujours là ! Et pourtant, on ne compte plus les ouvertures et les fermetures des autres clubs… 

Je n’hésite donc pas à le décrire comme « une institution » qui marque de son empreinte atypique le paysage libertin lyonnais.

Mais pour le reste, on te laisse pousser la porte du « Diamant » et le découvrir. Il y a d’ailleurs beaucoup de chance pour que tu nous y croises…

Mais chut… 😉 

Bebito 

 

Les infos sur le Diamant

Site internet : http://www.diamant-libertin.com/

Page Wyylde : https://www.wyylde.com/page/0718f000-2539-11db-90fe-859e2bddb802/le-diamant/view/wall

Page NousLibertins : « Le Diamant » à Lyon

Soirées : Jeudi (gang bang), Vendredi, Samedi (+ gang bang en semaine sur demande)

Adresse : 24 rue de Macchabées Lyon 5 

E-mail : diamantlibertin@hotmail.fr 

Tél : 04 72 57 76 9

Tu as aimer ? Alors, partages-le ! 😊

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Laisser un commentaire

Catégories

Les derniers articles